NFL Week 2 : Festivals offensifs à Chicago, Buffalo et Oakland ; Manziel remporte son duel face à Mariota.

logo NFLAlors que les blessures importantes continuent de s’accumuler (surtout dans la NFC), les grosses équipes continuent leur petit bonhomme de chemin. Packers, Patriots, Cowboys, Bengals ou encore Cardinals se sont de nouveau imposés ce weekend, et se retrouvent à 2-0.

 

Les gros scores de la journée : trois matchs à plus de 70 points cumulés

 

C’était une affiche importante de cette Week 2, un duel toujours aussi intense entre Bill Belichick et Rex Ryan. Mais ce fut surtout le festival offensif de la journée de dimanche. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup pendant 60 minutes et au final, comme bien souvent, ce sont les New England Patriots qui l’ont emporté. Même si les Buffalo Bills, désormais emmenés par l’electrique Tyrod Taylor (23/30, 242 yards pour 3 TD mais 3 INT, plus 43 yards et 1 TD à la course), ont tenu la dragée haute à leurs rivaux de division, ce sont bien les coéquipiers de Tom Brady (38/59 pour 466 yards et 3 TD) qui ont eu le dernier mot, avec une victoire 40 à 32, à Buffalo.

Après les 72 points de Patriots-Bills, nous avons eu le droit aux 71 points de Cardinals-Bears. Mais cette fois-ci, le score était un peu moins serré. Large victoire pour les Arizona Cardinals, avec un Carson Palmer définitivement en bonne santé (17/24, 185 yards pour 4 TD et 1 INT) et un Larry Fitzgerald qui a retrouvé ses jambes de 20 ans (8 réceptions, 112 yards et 3 TD).

Un peu plus tard dans la soirée, nous avons eu le droit à la première victoire de la saison des Oakland Raiders, à domicile face aux Baltimore Ravens. Alors qu’ils menaient 30 à 20 à la fin du troisième quart-temps, les Ravens sont revenus et même repassés en tête grâce à un 13-0. Il restait 80 yards à parcourir et 2’10 » aux Raiders de Derek Carr (30/46, 351 yards et 3 TD, 1 INT) pour égaliser ou gagner le match. Il n’aura fallu que 1’44 » pour que Carr trouve son receveur Seth Roberts dans la endzone pour un touchdown de 12 yards, permettant aux siens de l’emporter 37-33. A noter que Amari Cooper, le premier receveur choisi lors de la dernière Draft, a marqué son premier touchdown en tant que professionnel lors du premier drive des Raiders, sur une passe de 68 yards de Carr.

 

 

Mariota continue son Heisman Tour, mais perd à Cleveland

 

Marcus Mariota, vainqueur du Heisman Trophy en 2014, rencontrera lors des onze premières semaines de cette saison cinq anciens vainqueurs du trophée de meilleur joueur NCAA. Après avoir dominé Jameis Winston (Heisman en 2013)en week 1, Mariota et les Tennessee Titans se déplaçaient cette semaine chez les Cleveland Browns et leur QB titulaire Johnny Manziel (Heisman 2012). Malheureusement pour lui, la défense des Browns etait d’un tout autre calibre, et ce n’est qu’après avoir encaissé 7 sacks et concédé 3 fumbles que Mariota a enfin marqué dans ce match (21/37, 257 yards, 2 TD). En revanche il n’a toujours pas lancé la moindre interception après deux semaines, et est le premier QB rookie depuis Dan Marino en 1983 a réussir cela.
De son côté, Johnny Manziel a idéalement lancé le match, avec une bombe de 60 yards d’entrée pour son receveur Travis Benjamin, au four et au moulin dimanche (3 catchs pour 115 yards et 2 TD, plus 150 yards sur punt return dont un touchdown de 78 yards). Il n’a par la suite pas beaucoup lancé la balle (8/15 pour 172 yards et 2 TD), puisque les Browns se sont largement reposés sur leurs runningbacks Isaiah Crowell (15 courses, 72 yards, 1 TD) et le rookie Duke Johnson (12 courses pour 43 yards). Les
Le « Mariota Tour » reprendra au mois de Novembre, puisque Mariota y affrontera trois anciens Heisman en l’espace de quatre semaines :
– Mark Ingram Jr. (Heisman 2009, RB, week 9 @ Saints)
– Cam Newton (Heisman 2010, QB, week 10 vs Panthers)
– Charles Woodson (Heisman 1997, CB, week 12 vs Raiders)

 

 

Saints, Seahawks et Colts déjà dans le dur

 

Avec une défense toujours aussi poreuse que la saison dernière les New Orleans Saints se sont une nouvelle fois inclinés, cette fois-ci à domicile. Rien ne semblait fonctionné pour eux : la défense était quasi inexistante et ne profitait que des erreurs de jeunesse de Jameis Winston ou des pénalités stupides de l’attaque des Bucs pour rester à flot, tandis que l’attaque ne parvenait pas à avancer. Et le peu de fois où les choses semblait fonctionner, ce sont les arbitres qui s’y sont mit (comme ce flag très sévère en 3rd down pour brutalité contre Kenny Vaccaro, qui a permit à Tampa de continuer son drive et de prendre l’avantage juste avant la mi-temps). Et quand la défense des Saints trouvait enfin un pass rush disparu depuis longtemps et forçait deux fumbles coup sur coup, l’attaque était incapable de concrétiser par le moindre point. Score final 26-19 pour les Buccaneers.

Même combat pour les Seattle Seahawks, dont la défense est toujours privée de ce qui semble de plus en plus comme être sa pièce maîtresse : le strong safety Kam Chancellor. Dans un remake du NFC Championship Game de la saison dernière, les Green Bay Packers ont prit leur revanche. Malgré la blessure tôt dans le match de leur runningback Eddie Lacy, ils ont su imposer leur jeu et l’emporter au final. Aaron Rodgers a fait du Aaron Rodgers (25/33 pour 249 yards et 2 TD), James Starks a parfaitement suppléé Lacy (20 rushes pour 95 yards), Randall Cobb semble libéré de ses soucis d’épaule (8 réceptions pour 116 yards) et Mason Crosby a été parfait sur les coups de pied (4/4 sur les field goals, dont un de 54 yards). De l’autre côté, Russell Wilson (19/30, 206 yards, 2 TD et 1 INT) n’a pas eu beaucoup de soutient pour essayer de résister aux Packers. La preuve, il a aussi été le meilleur coureur de son équipe (78 yards en 10 courses, contre 41 en 15 courses pour Marshawn Lynch). Au final les Packers l’emportent 27-17 pour passer à un record de 2-0, tandis que les Seahawks sont à 0-2.

Autre équipe surprenante à 0-2, les Indianapolis Colts. Arrivés cette saison avec de grands espoirs de Super Bowl, les Colts commencent déjà à déchanter. Et chose la plus surprenante, le plus gros soucis vient de Andrew Luck en personne. Opposés aux New York Jets en Monday Night Footbal, Luck a été l’auteur de 4 turnovers à lui tout seul lundi soir (3 interceptions et un fumble perdu). Il a semblé l’ombre de lui-même et a même subit les critiques de son coach Chuck Pagano après le match. Ce n’est que la deuxième fois qu’il perd deux matchs consécutifs en 4 ans de carrière en NFL. Et même si le score n’est pas impressionnant (20-7), l’incapacité de l’attaque des Colts à avancer depuis deux matchs est inquiétante pour la suite. Ils retrouveront la semaine prochaine une défense supposée inférieure à celle des Bills ou des Jets, celle des Tennessee Titans.

 
Dans le reste des matchs

 

– Les Denver Broncos ont profité d’un fumble du RB des Kansas City Chiefs Jamaal Charles à 27 secondes de la fin du match, alors que les deux équipes étaient à égalité, pour l’emporter jeudi soir 31 à 24, dans le Missouri.
– Les Carolina Panthers enchaînent face aux Houston Texans, dans un match où les cinq touchdowns ont été inscrit par les QB (2 à la passe et 1 à la course pour Cam Newton, 1 à la passe et 1 à la course pour Ryan Mallett). Les Texans tombent à 0-2 dans la AFC South, tandis que les Panthers restent en tête de la NFC South, à égalité avec Atlanta.
– Atlanta justement, est allé s’imposer au MetLife Stadium des New York Giants 24-20. Les Falcons sont sortis vainqueurs du duel entre les receveurs Julio Jones (13 réceptions pour 135 yards) et Odell Beckham Jr. (7 réceptions pour 146 yards et 1 TD, de 67 yards). Les Giants menaient de 10 points avant le dernier quart, mais ont encaissé un 14-0 dans la dernière période, faisant d’eux la première équipe de l’histoire de la NFL a perdre ses deux premiers matchs de la saison alors qu’ils menaient de 10 ou plus dans chacun de ces matchs.
– Les Cincinatti Bengals sont sortis vainqueurs de leur duel face aux San Diego Chargers, 24-19. Andy Dalton (16/26 pour 214 yards et 3 TD) a bien été aidé par Giovani Bernard (20 courses pour 123 yards), rentré à la place de Jeremy Hill après que ce dernier ait commit deux fumbles.
– Adrian Peterson et les Minnesota Vikings sont venus à bout des Detroit Lions 26 à 16. Peterson a fini le match avec 192 yards au total (134 au sol et 58 à la réception), tandis qu’en face le QB Matthew Stafford a cumulé 20 des 39 yards grapillés à la course par son équipe.
– Les Pittsburgh Steelers ont calmé les ardeurs des San Francisco 49ers, après leur très bon match de la semaine dernière face aux Vikings. Le runningback des 49ers Carlos Hyde est sorti à cause d’une blessure à la jambe, tandis qu’en face De’Angelo Williams a encore mit à profit son temps de jeu en l’absence de Le’Veon Bell, avec 77 yards et 3 TD. Et Antonio Brown continue de prouver qu’il est sans doute le meilleur receveur de la ligue, avec encore une énorme performance, à 9 réceptions pour 195 yards et 1 touchdown. La domination des Steelers a été totale dans ce match, et ce n’est que dans le quatrième quart-temps, alors que le score était de 29-3, que Colin Kaepernick a trouvé Anquan Boldin puis Torrey Smith pour éviter la correction (score final 43-18).
– On attendait les Rams de Saint-Louis après leur victoire la semaine dernière face aux Seahawks, mais ils n’ont rien pu faire à Washington face aux Redskins, et leur rookie RB Matt Jones, qui a eu plus de course que le titulaire habituel Alfred Morris (19 contre 18), mais qui en a surtout fait un meilleur usage (123 yards et 1 TD pour Jones, 59 yards 0 TD pour Morris). Victoire 24 à 10 des Redskins.
– Enfin, le duel floridien est revenu aux Jacksonville Jaguars, tombeurs à domicile des Miami Dolphins 23-20. Il aura fallu un field goal de 28 yards du rookie kicker des Jags Jason Myers (qui en avait réussi un de 58 yards juste avant la mi-temps) pour l’emporter, à 40 secondes de la fin. Gros match de la part du receveur de Jacksonville Allen Robinson, auteur de 6 réceptions pour 155 yards et 2 TD.
Après la domination des Tight End la semaine dernière, nous avons pu assister cette semaine à une avalanche de blessure, notamment chez les QB. Tony Romo s’est cassé la clavicule dans la victoire 20-10 des Dallas Cowboys face aux Philadelphia Eagles, et sera absent au moins jusqu’à la semaine 10. Gros coup dur pour les ‘Boys, qui malgré leur départ à 2-0 vont devoir se passer de leur QB titulaire en plus de Dez Bryant, leur receveur superstar, lui aussi absent 10 semaines.
Ce weekend a aussi vu la blessure de Jay Cutler, QB des Chicago Bears. Sorti sur commotion face aux Lions, il est peu probable qu’il soit de retour pour le match de dimanche à Seattle.
Drew Brees s’est aussi blessé, mais là en revanche les rapports sont contradictoires. Certaines sources annoncent que Brees serait indisponible plusieurs matchs, voire pour le reste de la saison, tandis que des sources officielles, notamment du côté du coach Sean Payton disent que ce ne sont que des rumeurs. Une chose est certaines, Brees a bel et bien prit un coup à l’épaule contre Tampa, et il serait touché au niveau de la coiffe des rotateurs. Son statut devrait s’éclaicir au fil de la semaine.
Même chose pour Matthew Stafford des Lions, qui n’est pas sorti sur blessure dimanche, mais qui a prit énormément de coup face aux Vikings (seulement 1 sack mais 8 hits au total) et souffrirait de la poitrine. Son statut est lui aussi en suspens en attendant plus de précision à l’approche du weekend.
Autre blessure, celle de Eddie Lacy, qui l’a obligé à sortir du terrain lors de la victoire de ses Packers face aux Seahawks. Les radios ne révèlent pas de fracture au niveau de sa cheville, et Lacy bénéficiant d’un jour de repos supplémentaire (les Packers ne jouent que lundi soir face aux Chiefs), il est possible qu’il soit de retour dès le prochain match.

 
Au programme de la week 3

 

Thursday Night Football (2h25 HF) :
– Redskins @ Giants

Dimanche (à partir de 19h HF) :
– Falcons @ Cowboys
– Colts @ Titans
– Raiders @ Browns
– Bengals @ Ravens
– Jaguars @ Patriots
– Saints @ Panthers
– Eagles @ Jets
– Buccaneers @ Texans
– Chargers @ Vikings
– Steelers @ Rams
– 49ers @ Cardinals
– Bills @ Dolphins
– Bears @ Seahawks

Sunday Night Football (2h30 HF) :
– Broncos @ Lions

Monday Night Football (2h30 HF) :
– Chiefs @ Packers