Les Dockers confirment leur place de favoris

Pour le premier tours des Playoffs de l’édition 2019 du championnat de troisième division, les Dockers de Nantes recevaient les Fox de Chantilly. Pour rappel, les Dockers sont sortis premiers de leur poule (la poule Nord A) avec une fiche de huit victoires en autant de match, les Fox sont sortis deuxième de leur poule (la poule Nord B) avec un bilan de deux victoires, trois défaites et un match nul.

Un match maîtrisé de bout en bout

Les Fox attaquent en premier, et dès le premier jeu, ils se montrent fébriles face à leurs adversaires du jour. Un fumble à la réception ralenti le départ du Returner, heureusement le pire est évité, les Fox commencent donc sur leurs 20 yards pour leur premier drive offensif.

Les Picards commencent le match de la bonne manière, les courses s’enchaînent une première est prise grâce aux coureurs Nicolas Charlier (21) et Brice Durand (24). Malheureusement, le drive est avorté par un holding de la ligne Fox. L’attaque de Chantilly sort donc du terrain avec 30 yards gagnés à la course.

C’est donc aux locaux de contre-attaquer, mais dès le premier jeu, le Quarterback nantais drop le snap, il réussit néanmoins à récupérer le ballon et à s’échapper de la poche. Il lance le ballon vers le receveur 5 qui capte le ballon et gagne 10 yards après réception. Premier jeu de 15 yards mais lors duquel les Dockers se sont fait très peur. La suite du drive est comme le premier jeu, en dents de scie, le Quarterback est très rapidement sous pression et fait perdre du terrain à son équipe par deux fois. Mais les passes courtes et les courses de Killian Manceau (21) permettent quand même à l’équipe d’avancer et d’approcher l’end-zone adverse. A 14 yards du TD, le numéro 21 part à la course sur la gauche, évite plusieurs défenseurs et longe la touche pour marquer le premier Touchdown du match , transformé à un point par Aurélien Corgnet, 7-0 pour Nantes.

A la récupération de la balle, les Fox tentent de progresser avec leur principal atout, la course, mais les Dockers s’y attendent et ne leur concèdent que 3 yards. Le Punter Fox réussit néanmoins à bien dégager son équipe en faisant démarrer l’attaque adverse sur leur 29 yards.

De retour en attaque, les nantais changent d’arme principale en montrant les talents de leur Quarterback Léo-Paul Sorin (numéro 6), avec une passe sur le receveur (13) Yohan Bouganne pour un gain de 20 yards. Les Fox sont prévenus, ils sont face à une attaque équilibrée. Les cantiliens resserrent donc la défense aérienne. Cette tactique finira par payer, après deux jeux de courses à gros gains, une passe nantaise est intercepté par le Defensive Back Denys Janinski (29) qui remonte le ballon sur 10 yards avant de se faire plaquer.

Les renards sont à nouveau en attaque, mais ils peinent encore à progresser, après trois jeux et un faux départ, ils sont à nouveau forcés à punter.

Le punt est encore une fois à l’avantage des picards, le rebond fait avancer le ballon jusqu’aux 7 yards Dockers. Les locaux ne se laissent pas décourager pour autant, et peuvent compter sur leur duo de Running Backs 20 et 21, qui à eux deux vont enchaîner les passes courtes et les courses fructueuses pour rapidement replacer leur équipe à proximité de l’end-zone cantilienne. C’est d’ailleurs à nouveau Killian Manceau qui va marquer pour son équipe sur une course au centre de 16 yards.

14-0 au début du second-quart temps.

L’écart commence à se creuser et les Fox ont besoin de marquer le plus vite possible pour ne pas se laisser distancer. Dans une ultime tentative les Fox réessaie les courses puissantes au centre. Leur numéro 24 est très bon dans cet exercice et fait progresser les visiteurs de 27 yards en 3 courses. Mais après ces gros gains, l’attaque picarde cale pour la quatrième fois et punt.

Les Dockers retournent à la tâche, et c’est Killian Manceau (oui encore lui), l’homme à tout faire de son équipe, qui va porter l’attaque jusqu’au milieu de terrain. Puis sur un jeu où il est placé en Quarterback, il part en feinte de course sur la droite, pour finalement cibler le receveur Killian Heraud (84) pour un TD de 36 yards lors duquel la défense adverse est complètement tombée dans le piège des Dockers. 21-0.

Les Fox récupèrent le ballon, mais ont toujours leur mauvaise habitude, les courses au centre fonctionnent et font gagner beaucoup de terrain, mais encore une fois un holding et une passe incomplète vont arrêter net les espoirs des visiteurs. Mais les picards jouent de chance et, grâce à une faute adverse sur leur Punter, obtiennent une seconde chance de marquer au même moment où l’arbitre principale signale les 2 minutes avant la mi-temps. La ligne offensive cantilienne va se surpasser pour parcourir les 52 yards qui les séparent de leurs premiers points. En faisant progresser leur Quarterback Cedric Monteiro (23) et leur duo de coureurs, de plus de 45 yards en moins de deux minutes. Mais à proximité de l’end-zone la ligne se relâche et un Defensive-End nantais sack le Quarterback. Cette action fait perdre un temps précieux aux Fox, et malgré les deux bons jeux qui suivront, les visiteurs n’auront pas le temps de marquer, stoppés à seulement 2 yards de l’end-zone lorsque la mi-temps est sifflée par les arbitres.

Mi-temps: 21-0 pour Nantes

Ce sont les Dockers qui réceptionnent au début du troisième quart, mais les passes sont moins précises, après trois passes incomplètes dont une qui a frôlée l’interception, l’escouade offensive sort pour laisser place à leur punter. Lors du punt, la chance est de leur côté, puisque un gunner de Chantilly touche la balle par mégarde. Le ballon, devenu vivant, est recouvert par les Dockers qui se trouvent à seulement 30 yards de l’end-zone. Mais la défense des Fox se réveille et sack par deux fois le Quarterback pour obliger Nantes à punter à nouveau.

Chantilly part de ses 5 yards, mais la défense de Nantes a bien compris le point fort de leurs adversaires. Les courses au centre ne passent donc plus et les Fox doivent punter depuis leurs 10 yards.

Ce punt long va laisser au returner nantais Yohan Bouganne le temps de s’exprimer. Il réussit à faire un retour de 25 yards qui va placer l’escouade offensive à l’intérieur des 20 yards de Chantilly. Mais en situation d’urgence la défense des Fox est impénétrable, elle va ainsi tenir bon et mettre les Dockers en 4ème et 10. Après tant d’occasion raté, les Dockers s’alignent en Field Goal, mais c’est une feinte, le receveur Alexandre Auxis (5), s’échappent sur le côté gauche, le holder lui lance la balle mais trop loin, le receveur ne réussit pas à la capter. Les nantais rendent le ballon.

Les Fox repartent de leurs 20 yards, mais dès le second jeu, le Quarterback lance une passe qui est capté au passage par le DT Pascal Jérôme (75), ce dernier remonte l’interception jusqu’au 12 yards de Chantilly.

Cette fois-ci, les Dockers ne laissent pas filer l’occasion d’augmenter l’écart grâce à une passe du QB, vers Mel Le Roux (86), pour un Touchdown de 12 yards.

Fin du 3ème quart : 28-0

Au départ de leur drive offensif, le receveur Frederic Iltis (13) passe au poste de Quarterback en échangeant sa place avec Cedric Monteiro qui passe donc receveur. Ce changement de lanceur ne se déroule pas pour le mieux, en effet, le nouveau Quarterback lance une interception dès son second jeu sur un corner nantais, qui remonte le ballon jusqu’aux 25 yards des Fox.

Encore une fois les Dockers ne gâchent pas l’occasion, le Running Back Killian Manceau s’alignent en Quarterback et lance le ballon à Alexandre Auxis pour un TD de 25 yards. 35-0 pour Nantes.

Chantilly repart en attaque, mais après plusieurs bonnes courses des mêmes 21 et 24, l’absence de passe précise se fait sentir. En 4ème et 7 à 10 yards du TD, le coach des Fox décide d’en tenter une dernière, mais comme les précédentes elle sera incomplète.

Les Dockers repartent donc depuis leur end-zone, mais sans le numéro 21 qui avait participé à 4 des 5 TD de son équipe. L’équipe peut toujours compter sur un jeu à la cours très efficace, en jonglant entre les deux Running Backs 23 et 20, l’escouade offensive locale arrive à 20 yards de l’end-zone des Fox avec beaucoup de facilité. C’est à la passe que l’équipe nantaise concrétisera ses efforts sur une passe du QB sur Yohan Bouganne pour 20 yards et le 6ème TD de la rencontre. 42-0.

Les derniers drives ne seront malheureusement qu’un enchainement de 1,2,3 out de la part des deux attaques, à noter un fumble sur snap de la part des Dockers recouvert par les Fox et un fumble forcé par le Safety nantais Briac L’Hôtellier (47).

Le dernier jeu est nettement plus intéressant. Les Fox ont la balle, c’est un jeu de passe, le DT Pascal Jérôme réussit à s’infiltrer derrière la OL, le Quarterback lance la balle dans la précipitation, mais avant même que le ballon ne s’élève dans les airs le défenseur nantais l’intercepte et la remonte pour un pick-6 de 32 yards.

Fin du match 49-0 pour les Dockers

Conclusion du match

Le match était clairement à sens unique, mais les Fox avaient les armes pour déstabiliser les nantais: un bon jeu de course, une défense assez bonne, mais trop fatiguée par le temps passé sur le terrain. La déception vient du jeu à la passe qui n’était pas au niveau face à la défense Dockers ce qui laissait peu de manœuvre à l’attaque picarde.

Du côté nantais, toutes les escouades ont brillé, et même si la défense contre la course à manquer de consistance, ce fut un très bon match de leur part. Du côté attaque, on ne peut qu’admirer l’efficacité des jeux de courses soutenus par un jeu aérien sûr.

MVP du match : Killian Manceau (RB/21) : course : 11 portés pour 93 yards et 2 TD / réception : 2/3 pour 26 yards / passe : 2/2, 2 TD, pour 61 yards.

Prochaine étape pour les Dockers de Nantes : Dimanche 19 Mai à domicile contre les Météores de Fontenay Sous Bois.

Un grand merci à Arnaud Masson Photography pour nous avoir autorisé à utiliser ses photos pour illustrer cet article.