Fandefootus.fr

Les Black Panthers ont leur Quarterback pour 2019

Après un petit mois de pause dans l’annonce de leurs recrues de l’inter-saison, les Black Panthers de Thonon les Bains sont sortis de leur silence pour présenter leur deux imports américains pour la saison 2019, et parmi c’est deux l’import, l’un aura la tâche de mener l’attaque de l’équipe de Thonon: Clark Evans.

Natif de Tustin, en Californie, Clark Evans termine sa carrière au sein de la El Dorado High School (où il a joué quatre ans) avec environ 6700 yards gagnés à la passe et 66 touchdowns lancés, ainsi que 2500 yards gagnés au sol et 25 touchdowns inscrits à la course. En 2012, il intègre Cerritos College (California Junior college) où il semble être repositionné au poste de Tight End et engrange 31 réceptions pour un gain de 450 yards et 9 touchdowns. Il est par la suite transféré à l’Université d’Hawaii où, toujours au poste de Tight End, il termine sa carrière universitaire avec 49 réceptions pour un gain de 510 yards et 5 touchdowns sous les couleurs des Rainbow Warriors.

En 2015, Clark Evans arrive sur le vieux continent en signant chez les Ljubljana Silverhawks avec qui il sera nommé Offensive MVP dans la CEFL League. En 2016, c’est direction l’Allemagne et les Düsseldorf Panthers où il termine la saison régulière avec un total de 1677 yards gagnés par les airs (139 passes complétées pour 273 tentées) et lança 17 touchdowns. Très mobile, il ajoute à son compteur 769 yards à la courses et 7 touchdowns au sol.

 

 

En 2017, un nouveau pays européen découvre Clark Evans. En rejoignant la Suisse et les Calanda Broncos, Clark Evans va remporté le championnat suisse à deux reprises (2017 et 2018). Sur ces deux saisons, il aura lancé et inscrits au sol un peu plus de 100 touchdowns (en 2018, c’est 40 touchdowns lancés et 14 au sol).

 

Dans le communiqué de présentation réalisé par le club, le président des Black Panthers, Benoit Sirouet, indique que  » Le choix de nos coachs (Fabien Ducousso et Max Dupuy) pour Clark Evans sont nombreux, et pour commencer, c’est un habitué du circuit Européen, un atout. Nous sommes impatients de voir Clark diriger notre attaque cette année. Il à été formé  dans un très bon lycée du sud de la Californie et a eu une très bonne carrière au niveau universitaire (FBS). Au cours des deux dernières saisons, il a montré qu’il pouvait être très productif en Europe. Clark est un excellent passeur et un puissant coureur, deux aspects très complémentaires et productifs !  »