Flag Football : Interview des Hurricanes de Montpellier

Voici le premier article d’une série d’interview des clubs influant de la zone sud (sans aucune hiérarchie dans l’ordre de publication). Ces publications permettent de mettre en lumière le travail des différentes sections flag au sein des clubs de la fédération. Vous allez vous en rendre compte dans la lecture des réponses que cette année est particulière puisque la fédération modifie son cahier des charges.

Présenter votre équipe de Flag (palmarès, expérience, …)

Notre section Flag dans sa forme actuelle, a vu le jour il y a 5 ans, après plusieurs années d’absence au sein de notre club de Foot US. Notre première année a été consacrée à la construction de la section et de son effectif. Nous avons ensuite évolué 2 saisons en championnat D2, dont une finale perdue contre les Centaures de Grenoble et une deuxième finale contre les Argonautes d’Aix-en-Provence, qui malgré la défaite, nous a permis d’accéder à la D1 au sein de la poule Sud-Ouest. L’année dernière fut donc notre première expérience en première division et aujourd’hui, suite à la suppression de la D1, nous sommes de retour en D2.

Le championnat de France de Flag change de formule cette année. Quels sont pour vous les avantages? Les inconvénients ?

Grâce à ce changement de formule, nous avons moins de longs déplacements pour disputer nos rencontres, ce qui nous retire un poids pour notre section, que ce soit d’un point de vue logistique ou financier. Nous avons également la possibilité de rencontrer plus d’équipes que lorsque l’on évoluait dans le championnat D1.

Cependant, avec le nouveau découpage des régions et des poules, nous nous retrouvons dans une poule de 3 équipes, à jouer les mêmes 2 adversaires pendant 6 journées. Ce qui peut nous désavantager en cas de qualification pour la finale, puisque nous avons une préparation différente par rapport aux équipes issues de poules avec plus d’équipes et donc beaucoup plus de matchs par journée.

Enfin, nous regrettons le fait que le cahier des charges pour la D2 soit encore trop exigeant, ce qui pourrait aboutir à des phases finales dont les meilleures équipes sur le plan sportif ne seraient pas présentes.

Durant la saison, deux formules existent. La première une coupe de France masculine et féminine se jouant en parallèle, la seconde un championnat mixte. Jouez-vous les deux compétitions, voyez-vous des intérêts ou objectifs différents?

Nous jouons effectivement les 2 compétitions et ce sont des rendez-vous que l’on ne manquerait pas !

Cette année a été une grande première pour notre section, puisque l’on a pu inscrire une équipe de filles. Cela a été possible suite à une entente réalisée avec 3 autres clubs du sud-ouest. Grâce à la coupe de France, nous ne sommes pas obligés d’attendre février pour jouer nos premiers matchs officiels à enjeux. De plus, c’est un plaisir d’affronter des équipes que l’on ne rencontre pas forcément en championnat, spécialement avec ce format de 2 grosses journées où nous jouons beaucoup de matchs. C’est très intense !

Comment souhaitez-vous que le Flag français se développe? Quels moyens peut on utiliser?

Je pense qu’il faudrait commencer par être un peu plus reconnu au sein de nos clubs respectifs et de notre fédération. Cela pourrait commencer par aider les clubs à développer leur section Flag en les récompensant plutôt qu’en les sanctionnant.
Enseigner la pratique du Flag au collège ou au lycée serait aussi un bon moyen de mettre la lumière sur notre sport. En effet, tout comme le foot, c’est un sport qui met l’individualité au service du collectif. C’est une façon d’apprendre la discipline dans le but d’obtenir un succès collectif, tout en étant soi-même. Ensuite, c’est un sport très accessible car il est très facile à enseigner, ne nécessite pas de grands terrains et ses besoins matériels sont très légers. Enfin, c’est un sport mixte qui promeut l’égalité entre ses joueurs, quel que soit son sexe, son gabarit, etc.

Quels sont les points fort de votre collectif? les points faibles? Une Équipe réserve?

Nous avons la chance d’avoir des joueurs d’expérience, dont plusieurs sont issus du Foot Us, qui apportent de précieux conseils au reste de notre effectif pour progresser. Au cours de ces 5 dernières années, nous sommes devenus une vraie bande de copains. Il est donc fréquent que nous nous voyons en dehors du cadre sportif. Nous prenons également beaucoup de plaisir à participer à divers tournois Flag amicaux organisés dans le sud ou même dans le reste de la France.
Cependant, toute cette franche camaraderie peut nous jouer des tours, il nous arrive de manquer un peu de discipline et de rigueur.

Enfin, nous n’avons pas d’équipe réserve à ce jour. Nous avons un bon nombre de licenciés, mais comme beaucoup de clubs, nous devons faire avec les blessures, les indisponibilités ou les absences… ce qui nous permet d’avoir un nombre suffisant pour les jours de match, mais pas pour une équipe réserve.

Je tiens à remercier Marie Lafaye pour cet échange. A ce jour les Hurricanes de Montpellier sont qualifiés pour la finale nationale D2.

Parcours championnat 2019:

  • 1er de la poule régionale Occitanie – Languedoc Roussillon
  • 2eme de la phase inter-poule Languedoc Roussillon /Midi Pyrénées
  • 1er du playoff sud pour la finale D2 et donc qualifié pour la finale D2