Clément Verran: « Rendre au football ce que le football nous a apporté… »

France/southfightersDepuis la disparition des Warriors, Avignon se retrouve orphelin d’un club de football américain. Cependant cette situation pourrait bien changer avec l’apparition d’un nouveau club dans la cité papale: les South Fighters. Et c’est sous l’initiative d’un ancien joueur des Warriors que le football américain repart à la conquête d’Avignon. Présentation de cette nouvelle structure par celui qui porte le projet: Clément Verran

 

Fandefootus: Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre parcours dans le football américain ?

Clément Verran: Je m’appelle Clément Verran. Je suis dans le monde du football américain depuis 10 années. J’ai évolué en tant que joueur sur les positions de Safety/Corner défensif; Running Back/Wide Receiver offensif et retourneur au sein du club des Warriors d’Avignon. Après avoir débuté en régional, et poursuivi en D3 (avec un titre de champion de France) et D2 (avec une qualification en play-off). J’ai participé par ailleurs activement au développement du groupe cadets puis à la création et à l’encadrement de la catégorie juniors et à la coordination défensive et unités spéciales dans le groupe seniors. Puis j’ai voulu progresser en goûtant au plus haut niveau français, chez les Centurions de Nîmes la saison passée (une superbe expérience avec un gros clin d’oeil à tout le groupe !)

 

Fandefootus: Pourquoi créer un nouveau club ?

Clément Verran: Le football a radicalement changé ma vie, m’a apporté énormément de joie. Il était impensable de laisser les jeunes et les plus âgés sans cette magnifique chance de le pratiquer. C’est quelques mots d’un ami me sont restes en tête: rendre au football ce que le football nous a apporté! Je suis parfaitement en accord avec cela. J’ai toujours été investi dans le monde associatif, avec une certaine vision du développement, de l’approche du jeu, de l’évolution du sportif. Avoir des idées et tenter de les mettre en place est un challenge intéressant.

 

Fandefootus: Que faut-il faire pour créer un nouveau club ?

Clément Verran: Je dirais que dans un tout premier temps il faut une vraie passion, parce que la route est longue, avec de sacrées barrières à éviter. Ensuite, s’entourer de personnes de confiance, motivées et surtout intelligentes (j’entend par là, ouverte à la discussion sans constamment remettre tout en cause et au final ne faisant que ralentir le train en marche). Pour terminer, avoir bien rassemblé ses idées, fait le tri, pour ne pas se laisser déborder, et avoir une femme compréhensive. Ensuite… il n’y a plus qu’à.

 

Fandefootus: Avignon avait les Warriors, est-ce que le fait qu’Avignon avait un passé dans le football américain a motivé votre choix pour venir créer un club à Avignon ?

Clément Verran: C’est une très bonne interrogation. Je suis Avignonnais de naissance, éducateur sportif sur Avignon. Comment imaginer créer une association sportive ailleurs.

 

Fandefootus: Pourquoi le nom South Fighters ?

Clément Verran: Pour trois raisons :

-La première Fighters rappel le côté combatif, le duel, l’esprit que j’affectionne.

-La seconde, South, pour l’attachement à mon sud et son soleil.

-La troisième, l’association des deux rend le club unique en France, sans rapprochement avec une autre identité.

 

Fandefootus: Quels sont les objectifs et que peut-on vous souhaiter ?

Clément Verran: Notre philosophie porte sur deux points essentiels :

-Placer le coté humain au centre de la réflexion.

-Les choix sportifs, financiers ne doivent en aucun être faits au détriment des personnes.

Enfin nous allons nous efforcer d’instaurer une méthode de travail basé sur de la mise en situation par le jeu: Apprendre, évoluer pour performer,mais en jouant. (Les phases arrêtées avec de longs discours sous un mistral à 100 km/h m’ont trop marqué;). Les objectifs de développement sont orientés sur les enfants, dès l’école primaire, puis les collèges, et continuer sur l’adulte. La base de l’association doit être ancrée solidement, réfléchie calmement et proprement pour ne pas la faire s’écrouler quelques années plus tard. Beaucoup de projets sont dans les cartons, bien avancés pour la plupart mais nous posons une pierre après l’autre afin d’être sur que tout s’imbrique correctement. Nous avons pris conscience de l’investissement que demande ce sport, si on souhaite le pratiquer en « vrai » compétiteur. Les journées de chacun son chargées dès le plus jeune âge, entre le travail, la scolarité et la vie de famille. Le football ne doit apporter que du plaisir, il doit être un exutoire positif. Cette notion est essentielle pour le bon déroulement de notre action : prendre plaisir à se retrouver et échanger sur un terrain.

Ce qu’on peut nous souhaiter c’est d’arriver à finir notre première saison en remplissant nos trois objectifs fixés à l origine : Accueillir les jeunes correctement avec un matériel et un encadrement de qualité, leur apporter un bagage footballistique complet en fonction de leur niveau, faire un vrai championnat avec les seniors (en attente depuis longtemps de rejouer) pour prendre plaisir et se retrouver dans la bonne ambiance, et assurer nos engagements avec nos partenaires qui nous font confiance et croient en notre vision. Je finirai en remerciant toutes les personnes qui aident au développement de l’association, par leur présence, leurs dons, leurs idées, et nous vous remercions de nous avoir permis de faire parler de notre projet.

 

 

Nous remercions Clément Verran pour cette interview et nous lui souhaitons bonne chance pour l’avenir des South Fighters